Home > Blog > Article
Recrutement  | 16/01/2018

Et si 2018 était l’année de la vente indirecte ?

Durant ces derniers mois, vous vous être concentré principalement sur de la vente directe, vous avez vu votre chiffre d’affaires diminuer par rapport aux années précédentes (même juste un peu) ou vous avez essayé de recruter de nouveaux commerciaux, souvent sans succès ? Sachez que vous n’êtes pas les seuls ! On vous explique pourquoi.

Des profils de commerciaux difficiles à recruter

 

D’après une étude menée par Impartner, les recruteurs sont environ 90% à rencontrer de plus en plus de difficultés dans le recrutement de nouveaux commerciaux.

Ils sont d’ailleurs nombreux à être à la recherche de nouveaux profils : 71% des recruteurs souhaitaient embaucher au moins 5 commerciaux dans les 12 derniers mois. Des profils complexes à trouver pour plusieurs raisons : le manque d’expérience (46%), le nombre de candidats comprenant l’offre de l’entreprise trop faible (22%), les prétentions salariales trop élevées (16%) ou encore la forte compétition entre les entreprises (16%).

Pourtant, ces recrutements sont essentiels, notamment pour le chiffre d’affaires de l’entreprise. En effet, les recruteurs sont 74% à préciser que leurs difficultés de recrutement entraînent également des difficultés pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise en termes de revenus.

Les recruteurs s’accordent même pour préciser que ces difficultés se sont accentuées durant les 18 derniers mois. Malgré tout, une solution existe afin de pallier ces complications : la vente indirecte.

La vente indirecte, l’alternative du business direct

 

C’est dans ce climat, où le recrutement de commerciaux est devenu complexe et que le chiffre d’affaires en pâtit, que la vente indirecte entre en jeu.

Vous l’avez compris, le business direct et le business indirect sont complémentaires et parier sur les deux vous permet de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier !

La vente indirecte représente une réelle alternative pour booster votre business et vous développer. En 2018, elle sera incontournable.

Les entreprises qui pratiquent déjà la vente indirecte, devront aller encore un cran plus loin pour optimiser leurs performances. S’équiper d’une solution de gestion des relations avec vos partenaires (PRM) permettra aux entreprises de gérer leur programme partenaire de A à Z : séduction des partenaires à travers un portail public, recrutement, formation, animation et développement grâce à des modules marketing disponibles avec certaines solutions.

Les entreprises qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’indirect peuvent elles aussi s’équiper d’un PRM afin de rattraper le retard pris sur leurs concurrents. Cette solution les aidera à accélérer leur démarche en simplifiant certaines parties de leur travail comme la formation des partenaires, la gestion des leads…

Vous l’avez compris, l’indirect représente l’un des enjeux de cette année. Réservez votre démo pour découvrir comment notre solution vous accompagne dans la mise en place de votre solution de gestion des partenaires.

Photo : Freepik